top of page

Et de trois au Paul Ricard !


Sur le podium avec mes deux coéquipiers – Crédit Photo : Arthur CHOPIN


VENDREDI – ESSAIS LIBRES

De nouveau au Castellet pour la troisième manche de l’Ultimate Cup Series. La pluie, orages et averses ont laissé place cette fois-ci au soleil et aux fortes chaleurs.

Les 3 séances d’essais libres au programme en cette journée du vendredi se sont bien passées. Je les ai utilisées pour redécouvrir le circuit dans sa configuration longue par rapport à notre première visite. Après une séance de remise en jambes, j’ai pu lors de la deuxième séance, accélérer le rythme en chaussant des pneus neufs. A l’issue de ces essais, nous avons pu définir avec mes coéquipiers et Virage de bons réglages sur la voiture pour la qualification mais également pour la course.


Golden Hour : Crédit Photo : Arthur CHOPIN


SAMEDI – SEANCE DE QUALIFICATIONS

Miguel CRISTOVAO et Julian WAGG avaient en charge les deux premières parties de la qualification. Tous deux, donnèrent le maximum et furent récompensés de leurs efforts en signant chacun d’excellents chronos. Bien joué, les gars ! Pour l’ultime phase des qualifications, ce fut à moi de prendre le relais. J’étais opposé au très expérimenté Mathias BECHE sur la piste. Il faisait équipe avec Emilien CARDE et Stéphane GUERRINI sur la #13 de chez Mirage RACING, nos rivaux au championnat. Je me suis élancé, en donnant le maximum et j’ai terminé en deuxième position juste derrière Mathias pour quelques dixièmes. Au cumul de nos trois temps, nous avons pris la pôle position avec 3 dixièmes d’avance sur la #77, la voiture sœur emmenée par Pontus FREDRICSSON et Alessandro BRACALENTE.


Je suis très satisfait de mes performances mais également confiant sur nos chances de bien figurer en course.


Concentration avant la course – Crédit Photo : Arthur CHOPIN


DIMANCHE – COURSE

Il faisait très très chaud, le dimanche à 15h15 pour le départ. Entre 32°C dans l’air et plus de 55°C au sol, nous étions bien dans les garages climatisés. Miguel s’est chargé du départ. Les relais ont été éprouvants avec cette chaleur. Mon coéquipier a bien roulé. Ainsi après son relais, nous étions proches des leaders de la course. Julian a assuré pour sa part le second relais. Il améliorait ses chronos à chaque tour. Il recollait alors sur la tête et me cédait le volant.


Nous étions en deuxième position avec un arrêt d’avance sur les premiers. Je cravachais d’entrée de jeu en améliorant les chronos de la voiture. J’ai profité du faible niveau d’essence dans la voiture mais aussi de mes pneus frais pour attaquer. J’étais alors juste devant Mathias BECHE, fort de ses 7 participations aux 24h du Mans. Je tenais sous sa pression pendant plus de 20 min avant de devoir ravitailler en essence pour finir la course. Je prenais une marge de sécurité pendant la dernière partie de mon relais. Nous avions une avance confortable. Nous avons franchi la ligne avec plus de 30 secondes d’avance.


Entrée sur le podium – Crédit Photo : Arthur CHOPIN


BILAN MI-SAISON

Maintenant que nous sommes à la pause estivale mais aussi à la moitié du championnat, je peux dresser un bilan de mon début de saison. J’en suis vraiment satisfait, je n’ai fait aucune erreur sur l’ensemble de ces 3 premiers meetings (sortie de piste, accidents, pénalités). De plus, j’ai tout de suite était dans le rythme mais également de plus en plus à l’aise avec la voiture ainsi que dans l’analyse de son comportement.


Nous sommes en tête du championnat avec un avantage certain sur nos plus proches poursuivants. Je ne peux être que satisfait.


Il reste bien sûr beaucoup de travail à accomplir cette saison, mais aussi pour atteindre mon objectif de prendre le départ de la classique mancelle à l’horizon 2023-2024.


Sortie des stands – Crédit Photo : Arthur Chopin


REMERCIEMENTS

Je profite de cette “pause” dans le championnat pour remercier VIRAGE du travail de grande qualité mis en œuvre depuis le début de la saison. Au delà de l’aspect performance, vous m’avez parfaitement intégré au sein de votre équipe, je vous en remercie. Nous formons une grande famille et ce n’est que du bonheur d’être parmi vous.

Je remercie également la Filière ENDURANCE pour tout le travail effectué depuis le début de notre collaboration, nous avons vécu de superbes moments et nous en vivrons encore de plus forts à l’avenir.


Je n’oublie pas Jean-Michel JARRY et le TEAM MAM pour tout le travail accompli depuis notre rencontre fin 2018.


Pour finir, je remercie tous mes partenaires sans qui cette magnifique aventure ne pourrait avoir lieu.


Le regard déjà tourné vers le prochain meeting – Crédit Photo : Arthur Chopin

2 vues

Commenti


bottom of page